Tags: , , , , , [ × ]

Ce n’est un secret pour personne que la photographie de portrait est une grosse machine à fric dans le domaine, mais malheureusement il va falloir plus qu’un bel appareil pour faire fonctionner cette dernière. Ces astuces ne sont pas des prérogatives à respecter ABSOLUMENT et comme d’habitude ne résumons pas la photographie à un algorithme.

# 7: Le 3/4 nomdediou

Vous vous demandez pourquoi les sujets prennent 10 kilos à chaque déclenchement ? Tout simplement pour la simple et bonne raison que nous n’avons pas profité de l’environnement qui les entourent. N’hésitez pas à placer votre sujet de façon à ce qu’il soit de 3/4, cela évitera le double menton, la tronche toute plate et SURTOUT les poses trop standards. Les détourner et ne pas les mettre face à l’objectif leurs donne donc un aspect plus mince et plus réaliste. Du coup on enleve les 10 kilos !

A gauche: Sylvain a l’air bouffis
A droite: Sylvain a l’air moins bouffis

# 6: Les textures bon sang !

Lorsque l’on veut faire une bonne image avec un bon éclairage, nous voulons toujours que la lumiere traverse le sujet et non pas qu’elle vienne les impacter violemment. C’est pour cela que la majorité des photographes routards vous diront qu’un soleil qui n’est pas au zenith doit être positionner sur un des cotés du sujet, et non pas de pleine face ou en contre jour, tout simplement parce qu’une lumiere de coté donnera lieu à des ombres, et c’est les ombres qui rendent les textures.

A gauche: Sylvain est tout blanc face à la lumière
A droite: Sylvain a plus de volume

# 5: Non pas la main !

Bien que ce numéro #5 puisse plus paraitre comme un vieux truc de photographe plutôt qu’un gros scoop qui vient juste de sortir, une fois que vous vous serez rendu compte que votre main fait sensiblement la taille de votre visage, vous aurez envie de la cacher (enlever votre main de votre visage maintenant). Le visage doit être LA partie la plus importante de votre image, et quand on commence à se rendre compte que l’attention de celui qui regarde l’image est perturbée par le dos d’une main ou une paume, alors on commence à comprendre … Lâchez vous avec les mains (enfin molo quand même hein), soyez créatifs, gardez les doigts rapprochés et let’s go !

A gauche: Sylvain a une petite tête et des grosses mains
A droite: Sylvain a l’air gay, mais il a une tête normale

# 4: Menton vers le bas

Beaucoup de gens ont l’instinct de basculer leur tête en arrière quand on les prends en photo. Je sais pas pourquoi … mais en tout cas quand ça arrive, et ça arrive … ça nous donne une belle vue sur leurs interieurs nasaux ou bucaux, des truc pas trop sexy quoi … En demandant au sujet de rabaisser un chouia son menton vers le bas on evite l’exploration nasal et en plus de ça, ça le force à bien ouvrir les yeux et à regarder vers le haut. Les yeux sont importants, et ce numéro #4 est un petit plus pour les ouvrir un peu plus.

A gauche: Sylvain a des beaux trous de nez
A droite: Sylvain est beau gosse (…)

# 3: Les diagonales

Nous vivons dans un monde de verticales et d’horizontales, et cela ne nous aide pas quand notre sujet est nerveux face à l’objectif et passe en mode « planche à pain » en plaquant ses mains contre lui. Il est relativement aisé de casser ça en introduisant des diagonales dans votre composition, les main décontractées dans les poches, les jambes non-parallèles, les bras croisés ou encore posés sur les hanches sont autant de solutions pour parer à ce soucis. Je trouve non seulement que cela ajoute de l’«attitude» à l’image, mais aussi cela aide le sujet à se sentir plus à l’aise.

HS: Utiliser les diagonales est un excellent moyen de proceder en photographie de mariage, les mariés sont souvent stréssés comme des bourriques et font face à la caméra telle des batons de Justin Bridou© (je ne citerai aucun noms …).

A gauche: Sylvain a l’air con
A droite: Sylvain a l’air moins con

# 2: On bascule !

Quand on positionne nos sujets, on devrai toujours essayer de les amener à mettre tout leur poids sur leur pied qui est le plus en arrière. Si votre sujet est capable de lever son pied avant et tenir en équilibre sur le pied arrière, vous êtes good ! Déplacer le poids sur l’arrière permettra d’aligner la hanche et l’épaule, ce qui permettra qu’il soit plus à l’aise pour rentrer dans votre cadre et sera naturellement de 3/4. Cette astuce est lié à la numéro #7, et si on réussi à l’appliquer, toutes les autres en découleront naturellement.

A gauche: Sylvain est jeune et cool
A droite: Sylvain a de belles chaussures et met son poids vers l’arrière pour être jeune et cool

# 1: modèle de communication

Rien de tout cela ne sera utile si nous ne sommes pas capables de communiquer notre image. Établir une communication ouverte et claire vous motivera et motivera aussi le sujet à revenir en pleine forme pour la session suivante ! L’objectif étant de positionner correctement nos sujets face à l’objectif pour qu’ils soient Rock’n Roll (et que nous le soyons aussi par la même occasion) !

N’hésitez pas à partager vos trucs et astuces dans les commentaires, c’est en échangeant qu’on avance, pas en faisant les gros rapiats n’est ce pas ?

A vous les studios !

Cet article est une reprise de l’excellent Dustin Olsen (merci à lui).

Et merci à Sylvain :) (Et J’AI l’air con)